Aragon sublime la langue française et Avocat transcende cette oeuvre iconoclaste,surréaliste et moderne en diable; costumes de Mongi Guibane, décors d’Anatole Huynh et musique de Lionel Marchetti.

Passeur infatigable du théâtre dit populaire, référence pour tous ceux qui lui ont succédé -Planchon, Patrice Chéreau ou Jean-Pierre Vincent…une icône.