Les migrants sont dans l’entrée… Que fait-on ? On ferme les yeux ? Ou bien on les accueille et on leur propose de participer au remaillage du territoire en investissant nos milliers de villages abandonnés ?